Vincent Roger - Conseiller régional d'Île-de-France, délégué spécial de la Région Île-de-France pour Paris 2024

Nous avons décidé de nous rassembler !

Lettre ouverte aux habitants du 4e arrondissement
            
                Par Pacôme Rupin et Vincent Roger 

Madame, Monsieur,

Adversaires lors des dernières élections législatives, nous avons décidé d’unir nos forces pour les prochaines municipales, des 15 et 22 mars 2020, dans le 4e arrondissement et le nouveau secteur Paris Centre afin de donner toutes ses chances à l’alternance.

L’un, âgé de 35 ans, élu adjoint au Maire en 2014 dans notre arrondissement, a été l’un des pionniers de la création du mouvement En Marche avant de devenir député en 2017. L’autre, âgé de 51 ans, élu en 2008 dans le 4e, Conseiller régional et membre de l’exécutif de la région Ile-de-France, a rompu avec LR, à l’été dernier, en dénonçant les dérives d’un parti qui s’est bunkerisé en particulier à Paris. Le premier est attaché à la sociale-démocratie, le second est un gaulliste social. L’un a commencé la politique par admiration vis-à-vis de Michel Rocard, l’autre a été un compagnon de route de Philippe Séguin. C’est dans la synthèse et le respect de nos deux histoires que nous avons décidé de travailler ensemble au service de l’intérêt général.

Notre décision illustre le vaste rassemblement, au-delà des clivages partisans, voulu par Benjamin Griveaux pour l’avenir de Paris et l’amélioration du quotidien des Parisiens.

Avec lui, nous considérons qu’il est urgent d’en finir avec une gouvernance trop centralisée, l’endettement exponentiel de la ville, le stress urbain, une insécurité croissante…

Dans les jours à venir, nous viendrons à votre rencontre pour vous présenter le projet de la liste Paris ensemble décliné en propositions concrètes concernant la propreté, la sécurité, l’accessibilité, la pratique du sport, l’offre de soins, la prévention santé, la gestion administrative, la lutte contre les pollutions, l’accompagnement éducatif et périscolaire, la vie de quartier, le commerce de proximité…

Dans ce nouveau secteur qui rassemble les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements, le premier des défis sera démographique. Depuis 20 ans, les arrondissements centraux perdent en population. Une étude récente de l’Atelier Parisien d’Urbanisme annonce une diminution du nombre d’habitants dans les quatre arrondissements de 25% d’ici 2030. Pour mettre fin à ce déclin, nous voulons lutter contre ce dépeuplement avec l’obsession d’améliorer votre quotidien, autour de quatre axes :

  • Une nouvelle gouvernance donnant plus de pouvoirs et de moyens au futur Maire d’arrondissement sur la propreté, la sécurité, la voirie et les espaces verts pour répondre aux spécificités locales. Avec Benjamin Griveaux, les dotations d’arrondissement seront fixées non sur le nombre d’habitants mais sur le nombre d’usagers, ce qui dans un secteur de tourisme de masse sera une avancée majeure.
  • Une ambition novatrice en matière de qualité de vie afin de répondre aux attentes des familles dans leur diversité. Le devoir de la future municipalité sera de rendre le Centre de Paris plus attractif pour les familles et ses habitants. Par exemple, nous créerons un conservatoire dans la Mairie du 4e et agrandirons la bibliothèque.
  • Un nouveau plan de circulation pour éviter les reports dans les petites rues et la congestion qui a augmenté la pollution notamment dans le quartier de l’Arsenal. La mise en place d’une police municipale, qui aura une antenne dans le 4e arrondissement, permettra de faire respecter le code de la route, et de sécuriser les trottoirs pour les seuls piétons.
  • Une politique du logement renouvelée pour permettre à ceux qui travaillent et aux familles, d’accéder en priorité au logement que ce soit dans le parc social ou le parc privé. Un accompagnement personnalisé, assorti de garanties de la part de la Ville permettra de remettre des habitants dans les logements vacants. Une brigade de contrôle des locations touristiques illégales dédiée aux arrondissements de Paris Centre fera enfin respecter la Loi qui interdit les locations touristiques sauf pour ceux qui habitent leur résidence principale.

Paris mérite un large Rassemblement. Par son histoire, son âme, sa diversité, sa créativité et son rayonnement, Paris nous dépasse et nous convie à voir en grand.

C’est à ce dépassement que nous vous invitons dans le Centre de Paris. Il est indispensable pour avoir rendez-vous avec l’alternance en mars prochain.

Très chaleureusement,

Pacôme RUPIN                                                           Vincent ROGER
Député de Paris                                                        Conseiller régional
Conseiller du 4ème arrondissement                    Conseiller du 4ème arrondissement