Vincent Roger - Conseiller du 4e arrondissement, conseiller régional d'Île-de-France, délégué spécial de la Région Île-de-France pour Paris 2024

Parvis des 260 enfants

Moment d’émotion ce matin lors de l’inauguration du « Parvis des 260 enfants » en mémoire des enfants, de l’école des Hospitalières Saint-Gervais, déportés et exterminés par la barbarie nazie. Le témoignage poignant de Milo Adoner, ancien élève de l’école et ancien déporté, m’a profondément ému. Je tiens aussi à saluer l’intervention de qualité d’Ariel Weil. Il y a 76 ans on a arrêté des enfants, parce que juifs, dans le 4ème arrondissement pour les envoyer dans les camps de la mort. 76 ans plus tard les enfants des Hospitalières ont chanté l’hymne à la joie et en écho le choeur de la garde républicaine a entonné la Marseillaise. 76 ans c’était hier. Au regard de l’histoire de l’humanité 76 années constituent une indicible seconde. C’est pourquoi le devoir de mémoire est indispensable pour ne jamais oublier l’horreur et pour construire un monde meilleur. Cette cérémonie aura été l’occasion aussi d’échanger avec Bertrand Delanoë avec lequel j’ai toujours entretenu une relation empreinte de cordialité républicaine.

Milo Adaner