Vincent Roger - Conseiller du 4e arrondissement, conseiller régional d'Île-de-France, délégué spécial de la Région Île-de-France pour Paris 2024

Quelle santé pour Paris?

Dans le cadre des rendez-vous de l’alternance organisés par Florence Berthout et Jean-Baptiste De Froment, j’ai animé le 16 ocotbre dernier un petit-déjeuner débat sur les questions de santé à Paris. Nous avions invité David Gruson expert en santé publique. Dominique Stoppa-Lyonnet , Conseillère de Paris, Professeur de génétique, est également intervenue.

L’occasion de constater le décalage abyssal entre le discours de la Maire de Paris et son action: beaucoup de paroles mais un budget santé insignifiant. Paris est une ville qui génère des externalités négatives en matière de santé: trop de stress, trop de pollution, trop de bruit… L’espérance de vie est de 7 mois inférieure à la moyenne française. Paris risque de devenir un désert médical: 1/4 des généralistes partiront à la retraite d’ici 2020, pénurie de gynécologues, d’ophtalmologistes et de pédiatres… À cela s’ajoute que se soigner à Paris coûte plus cher que sur le reste du territoire national. Sans parler de l’accroissement des cancers et des maladies du système circulatoire. Urgence de réagir. Dans nos échanges ce matin nous avons proposé de mieux structurer la prévention santé notamment pour les jeunes, de faciliter l’installation de médecins en diversifiant les moyens ad hoc, de faire de la santé le fil directeur de toutes les politiques municipales, de construire un véritable service d’accès à l’innovation numérique en particulier pour les plus de 60 ans, de mieux coordonner la médecine de ville avec l’offre hospitalière…